Fabrication du purin de consoude

Rien de compliqué dans la fabrication du purin de consoude, je vais vous expliquer comment je proportionne la quantité de consoude par rapport à la quantité d’eau.
Si vous n’avez pas connaissance des vertus au potager BIO de la consoude, je vous invite à en lire l’article.

Pour réaliser mon purin de consoude, je pratique d’une façon très simple.
Je place mes feuilles et tiges de consoude dans un récipient, je tasse moyennement et j’ajoute autant d’eau qu’il faut pour noyer les plantes.
Pendant 10 à 15 jours, je passe mélanger régulièrement.

Quand la fermentation est terminée, plus de remontée de bulles en surface, je filtre et j’utilise le purin de consoude en arrosage dilué à 10%.

share small Fabrication du purin de consoude

Tags: ,

Fortifier ses jeunes plants avant la mise en terre

Si comme moi vous préparez vos semis et que vous conservez vos jeunes plants en intérieur, ils vont avoir besoin d’une petite fortification avant la mise en terre pour leurs éviter un trop grand choc lors de la plantation.

Pour cela il y a plusieurs méthodes, l’idéal étant d’en combiner plusieurs.

La 1er méthode étant de diminuer la température ambiante jusqu’à un minimum de 12°C. En deçà, certains légumes risquent de souffrir de trop.
La 2e méthode consiste à ventiler ou faire un petit courant d’air. L’air fesant balancer les plants, ils devront se renforcer pour ne pas céder.
Une 3e méthode consiste à avoir une plus grande amplitude thermique entre le jour et la nuit, n’hésitez pas à placer vos jeunes plants dans une cave la nuit, par exemple.
La 4e méthode serait d’arroser le minimum, cela favorise le développement racinaire, faut pas non plus tomber dans l’excès.

fortifier jeune plants 580x338 Fortifier ses jeunes plants avant la mise en terre

Une méthode simple pour endurcir vos plants, si vous les gardez en intérieure la nuit, c’est de simplement les sortir la journée.
On privilégie un endroit à l’abri des grands vents, plutôt pas mal ensoleillé et c’est gagné icon smile Fortifier ses jeunes plants avant la mise en terre

share small Fortifier ses jeunes plants avant la mise en terre

Tags:

Objectif: Bosquet Comestible

On entend beaucoup parler de forêt comestible depuis quelques temps, de permaculture, de culture bio voir bio intensive. Pour la plupart, l’idée est d’obtenir de beau rendement sur de petites surfaces sans produits chimiques, avec le minimum de travail du sol (voir nul).

Une partie de mon terrain est destiné, depuis toujours, à la culture fruitière et potagère. Je dispose de ce terrain depuis juillet 2012 et dessus il n’y avait absolument rien, juste de l’herbe.

Depuis ça a beaucoup changé, il y a 10 fruitiers (cerise, pomme, poire, figue, abricot, pêche), des petits fruitiers (framboise, muroise, cassis, myrtille, groseille, kiwi, fraise, noisettes), aromatiques et plantes potagères quand c’est la saison. Cette portion de terrain fait entre 250 et 300m².

En m’inspirant, entre autres, des jardins de la fraternité ouvrière, des techniques de culture de Jean-Martin Fortier du « jardinier maraicher » et de la permaculture en générale, mon objectif est d’obtenir une sorte de « Bosquet Comestible ». Vu la taille du terrain, je ne m’autorise pas le terme « Forêt Comestible ».

Il y a encore du travail, je pense notamment à la plantation de quelques autres fruitiers et petits fruitiers et faire en sorte que les plantes potagères puissent se développer dessous avec suffisamment de nourriture pour tout le monde, c’est ma priorité. Car si je peux fournir assez de matière organique aux plantes potagère, les fruitiers risquent de tout « pomper » au détriment du reste.

Je vais établir un plan de mon terrain avec ce qu’il en est aujourd’hui et les futures plantations pour le partager avec vous et voir si le projet est « viable ». Je me dis qu’il n’y a pas de raison, d’autres l’ont fait et, a priori, ça fonctionne pas mal du tout.

Donc, si vous avez des conseils, si vous aussi vous avez ce genre d’objectif, n’hésitez pas à commenter et nous pourrons avancer ensemble.

share small Objectif: Bosquet Comestible

Tags: , ,

Culture de la Christophine, Chayotte ou encore Chou-chou

Selon ou on se trouve sur le globe, le nom de cette plante ( ou fruit) varie, certains la nomme Chayotte, d’autres Chou-chou ou encore Christophine voir même d’autres noms que je ne connais pas.
Toujours est-il que la christophine à un intérêt certain au potager BIO, facile de culture et très productif.

La plante pousse de façon vivace dans ses îles d’origines ( Maurice, réunion, Madagascar, Polynésie Française, Nouvelle Calédonie, Guyane, etc). Chez nous, et avec une bonne protection hivernale, il est possible de la conserver en place durant l’hiver.

culture chayotte chouchou christophine 580x316 Culture de la Christophine, Chayotte ou encore Chou chou

Plantation de la Christophine, Chayotte, Chou-chou

Deux techniques de culture possible: en pleine terre ou en pot.
Les deux disposent d’avantages et d’inconvénients.
La culture en place en pleine terre permet d’obtenir une plante bien vigoureuse et profitant des bienfaits de votre terre au potager mais nécessitera un paillage conséquent l’hiver.
La culture en pot, elle, permettra de rentrer facilement la plante l’hiver, mais la plante sera limité par la taille du pot utilisé.

Pour l’une ou l’autre technique utilisée, la plantation est la même. Il faut savoir que les racines et la tige sortent du même endroit de la plante, à savoir au « cul » de celle-ci.

Pour la plantation, on disposera la christophine à l’horizontale, à demi enterrée. Lorsque que la tige et les racines sont sorties, il est recommandé de rabattre une petit peu de terre sur le fruit.
De part sa nature grimpante et très imposante, un tuteurage et un palissage solide est requis, la plante peut facilement atteindre 10 mètres de longueur et porter 50 kilos de fruits.

culture chayotte chouchou christophine 2 580x249 Culture de la Christophine, Chayotte ou encore Chou chou

Culture et entretien de la Chayotte, Christophine, Chou-chou

Rien de particulier, on place la plante au maximum au soleil, on peut tailler pour favoriser de nouvelles pousses et ajouter un engrais organique de type purin de consoude.

On récoltera les fruits en fin de saison, entre septembre et novembre, juste avant les premières gelées.
De nombreuses recettes sont disponible sur internet pour accommoder la chayotte, personnellement je la mange comme une courgette mail il est préférable de les faire bouillir 20 min avant de les cuisiner.

share small Culture de la Christophine, Chayotte ou encore Chou chou

Tags: , , , ,

Astuces pour repiquer ses plants de tomates

Je ne sais pas pour vous mais moi j’en suis au stade de repiquer les tomates. Je voulais partager avec vous la façon ou plutôt l’outil que j’utilise pour repiquer mes semis de tomates.
Pour rappel, il faut éviter au maximum de toucher la tige d’un jeune plant de tomate car la tomate à la faculté de développer des racines sur toute la hauteur de la tige.
Donc si on les tripote de trop on fragilise le système et, du coup, le plant de tomate ne fabriquera pas de racines à ce niveau là et c’est dommage.

L’outil que j’utilise à chaque fois que j’ai besoin de repiquer des tomates, voir autre chose, c’est une petite cuillère à café.
Elle me permet de passer sous les racines, de transporter le jeune plant du bac à semis à son godet et de déposer sans même toucher une feuille.

repiquer tomates 580x381 Astuces pour repiquer ses plants de tomates

repiquer tomates 2 580x435 Astuces pour repiquer ses plants de tomates

Comme rappelé plus haut, on repique les plants le plus profond possible dans le substrat pour favoriser le développement des racines sur la tige.

Et voila des plants repiqués :

repiquer tomates 3 580x497 Astuces pour repiquer ses plants de tomates

share small Astuces pour repiquer ses plants de tomates

Tags:

Terrain chaotique, pensez à la jachère fleurie

Si comme moi, vous avez une partie de terrain pas facile d’accès ou pas évident à entretenir, pensez à mettre en place une jachère fleurie.
Je dispose d’une portion de terrain sérieusement en pente et lors du passage de la tondeuse, je manque à chaque fois de me retrouver sur le derrière.

Cette année, nous avons décidé de semer de la jachère fleurie pour être tranquille une bonne partie de l’année, mais aussi et surtout pour favoriser la biodiversité.
Sur cette pente nous avions de l’herbe, ce n’était pas du beau gazon.
Nous avons préparé le terrain en supprimant les 5 à 6 premiers centimètres d’herbe, un coup de biobêche pour aérer le sol, il ne reste plus qu’à semer.

jachere fleurie preparation terrain 580x279 Terrain chaotique, pensez à la jachère fleurie

Pour la jachère fleurie nous nous sommes orienté vers une base de mélange du commerce auquel nous avons ajouté des coquelicots ainsi qu’un mélange de graines de plantes mellifères.

jachere fleurie 375x500 Terrain chaotique, pensez à la jachère fleurie

J’éditerai ce billet pour partager l’évolution de cette jachère fleurie, si seulement elle fleurie icon smile Terrain chaotique, pensez à la jachère fleurie

share small Terrain chaotique, pensez à la jachère fleurie

Tags: ,

Serre à semis de récupération

Un petit article rapide pour vous présenter une astuce pour se procurer des mini-serres à semis pour rien du tout.
Si vous achetez des viennoiseries en grande surface, c’est généralement vendu dans des boites plastiques transparentes.

Ces boites sont super pour réaliser des semis. Il suffit de remplir le bas de votre mélange préféré à semis et grâce au couvercle il est possible ou non de fermer pour conserver l’humidité dans la serre le temps de la germination.

serre semis 580x435 Serre à semis de récupération

share small Serre à semis de récupération

Tags: ,

Petite surface mais gros rendement !

J’ai découvert il y a quelques temps la vidéo d’une conférence très intéressante d’un maraîcher BIO qui nous explique comment lui et sa femme ont réussi à obtenir de très bon rendement sur une petite surface.
J’en profite donc pour la partager ici, vous allez certainement découvrir de modes de culture intéressant, une productivité incroyable avec des outils bon marché et sans s’éreinter à la tâche.

De plus, le conférencier Jean-Martin Fortier à rédigé un livre : « Le Jardinier Maraîcher » (que je n’ai pas lu)
Le livre est disponible chez Amazon (entre autres) grâce au lien ci-dessous:

N’hésitez pas également à vous rendre sur le site de JM Fortier: http://lejardiniermaraicher.com

share small Petite surface mais gros rendement !

Tags: ,

Fabriquer une aérobêche ou biobêche

Si comme moi vous souhaitez disposer d’une aérobêche ou parfois appelé biobêche dérivé de la célèbre Greli… (marque déposé, je ne voudrais avoir des ennuis icon smile Fabriquer une aérobêche ou biobêche ), que vous n’avez pas envie d’investir un bras dans cet outil et que vous êtes un poil bricoleur, je vous invite à fabriquer vous même la votre.

fabriquer aerobeche 375x500 Fabriquer une aérobêche ou biobêche

Je ne vais pas vous expliquer en détails comment la fabriquer, je vais vous dire quels sont les matériaux que j’ai utilisé pour faire celle-ci.

- Tube carré acier 35 x 35
- fer plat de 35 x 3
- tube rond du diamètre des manches
- fer à béton de diamètre 14mm

J’ai percé légèrement en biais mon tube carré pour faire traverser mes morceaux de fer à béton, préalablement coupés de longueur et appointés. J’ai soudé les fers à béton sur le tube carré.
A chaque extrémité j’ai soudé deux morceaux de tubes pour la fixation des manches.
Pour « verrouiller » tous ça, je suis venu souder le morceau de fer plat sur l’arrière du tube carré et qui reprend l’arrière des tube de manches.

J’ai réalisé un modèle à 4 piques parce que je n’avais pas assez de fer à béton pour un 5e, car tout est fait avec du métal de récupération.

Quelques photos de l’engin:

fabriquer aerobeche 2 580x435 Fabriquer une aérobêche ou biobêche

fabriquer aerobeche 3 580x435 Fabriquer une aérobêche ou biobêche

fabriquer aerobeche 4 580x435 Fabriquer une aérobêche ou biobêche

fabriquer aerobeche 5 580x435 Fabriquer une aérobêche ou biobêche

Elle fonctionne plutôt bien, si c’était à refaire, je donnerai un peu plus d’angle aux piques mais dans l’ensemble je suis assez satisfait de celle-ci, malgré le poids qui doit être plus élevé que les modèles originales.

L’aérobêche en action:

Si vous souhaitez un peu plus d’informations, n’hésitez pas à me le demander en commentaire.

share small Fabriquer une aérobêche ou biobêche

Les bienfaits de la Bourrache

La bourrache est plutôt originaire de l’Espagne du sud et du Maroc. Cependant on la retrouve un petit peu partout et notamment en France. De culture facile et en plus de ses vertus médicinales, elle saura attirer les pollinisateurs au potager bio.

bourrache 580x250 Les bienfaits de la Bourrache

Les bienfaits et propriétés de la Bourrache:

La bourrache dispose de propriété émolliente, sudorifique, diurétique et soulage les irritations cutanées. Jadis elle était considérée comme plante aphrodisiaque.
Elle est également utilisée pour soigner les pulmonaires.
On trouve dans le commerce de l’huile de graines de bourrache qui est recommandé pour les problèmes de peau, rhumatisme et, pour les femmes, soulagerait les douleurs menstruelles.

Utilisation de la Bourrache:

On utilise la bourrache en cataplasme pour les problèmes de peau, on peut également en faire des infusions de fleurs et/ou feuilles.

Contre indications:

Dans certains pays l’utilisation de la bourrache est réglementée dû à la présence d’une substance assez toxique contenu dans la plante.
C’est pourquoi un usage externe est recommandé.

L’utilisation d’une plante sans l’avis d’un professionnel est sous votre responsabilité

share small Les bienfaits de la Bourrache

Tags: , , , ,